Vendredi 7 juin 5 07 /06 /Juin 11:12

  Writing_by_after_the_party.jpgJe me permets de vous écrire aujourd’hui parce que je ne suis vraiment pas fière de vous, mais alors pas fière du tout (et cela n’a rien à voir avec votre dernier film Ma vie avec Liberace, qui, potentiellement, pourrait me rendre assez fière de vous, parce que ça a l’air franchement pas mal et que tout le monde est d’accord pour dire que vous avez livré une prestation géniale, du grand Michael, du grand Douglas, du grand Vous, en un mot). Rien à voir avec le cinéma, donc, je me suis un peu égarée entre parenthèses.

Je ne suis pas fière de vous parce que votre retour sous les feux de la rampe vous amène à donner des interviews. Jusque là, rien de bien grave, ça fait partie du job, c’est même tout à votre honneur, ça fait vendre des magazines qui en ont bien besoin, ça fait vivre des journalistes qui en ont bien besoin aussi, ça fait des entrées pour le cinéma qui en a bien besoin. Bref. L’économie s’en porte mieux. Pour cela, merci monsieur Douglas. Comme quoi, la lettre commençait mal et il peut y avoir du positif en toute chose.

Je ne suis pas fière de vous parce que franchement, vous vous rendez compte de ce que vous dites pendant les interviews ? Vous vous rendez compte que des GENS VOUS ECOUTENT ? Des gens vous PRENNENT COMME MODELE ! Alors, attention quoi, mince, il ne faut pas dire n’importe quoi.

Et vous, vous parlez de votre cancer de la gorge. C’est pareil, je n’ai rien à dire là-dessus. C’est bien d’en parler, c’est bien pour « les autres », pour « ceux qui sont confrontés à cette maladie », ça vous rend plus humain aussi, certes, vous aussi, malgré le strass les paillettes, malgré Catherine Zeta Jones, vous pouvez mourir.

Et puis c’est tendance le cancer, ça donne un petit côté Angelina Joli super glamour à tout ça, non franchement c’est chouette.

 

Mais, vous, tranquille le chat, vous dites, je cite : « J’ai eu un cancer de la gorge à cause du cunnilingus ». Premièrement, bravo Catherine, félicitations, ça me fait plaisir pour vous. Deuxièmement : WTF ? Je ne veux pas trop m’énerver, vous êtes vieux, je ne vais pas en plus vous rajouter des problèmes cardiaques, je respire un bon coup, je fais trois quatre exercices de yoga avant de reprendre notre conversation, Michael, et je répète, plus doucement : W. T. F ?

Je le redis : Vous êtes un modèle. Des gens vous écoutent. Des gens vous croient. Des gens pensent que ce que vous dites a valeur de vérité absolue. Des gens pensent dorénavant « le cunnilingus, ça donne le cancer de la gorge ». Si, si, je vous jure, il y a des hommes, maintenant, à cause de vous, qui pensent ça (et il y a d’autres qui font semblant de le penser, comme ça, on a tout gagné).

 

Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte de la bombe que vous venez de lancer. Des centaines d'années de lutte pour une reconnaissance du plaisir clitoridien viennent de voler en éclat. Et je pèse mes mots. En une seule interview. (tout ça pour vous "angelina-iser", y a pas de quoi se vanter).

 

Ça veut dire que nous, les filles, pauvres mortelles et même pas Catherine Zeta-Jones, dans les prochains jours /semaines / mois (et peut être même années, allez savoir, je ne mesure peut-être pas bien l’impact du truc. Ça se trouve je suis optimiste en plus !), on va s’entendre dire « Ah, non, c’est pas que je ne veux pas, c’est que le cunni, ça donne le cancer de la gorge. » et aussi  « Ça m’embête autant que toi, je te jure. », ou encore « C’est Michael Douglas qui l’a dit. »

 

Voilà, voilà.

Quand on sait que seules  20% des femmes sont vaginales, je vous laisse imaginer le désastre sexuel qui attend les 80% qui restent.

 

« Par contre, la fellation, ça fait rien. Niveau cancer je veux dire »

Voilà.

Je ne vous dis pas merci.

 

Illustration :

 

Writing by ~after-the-party

Par Gwendoline Cassine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 19 décembre 3 19 /12 /Déc 16:56

thumbs up by alephunky-d4ka5e8Hop, je continue sur ma thématique liens. C’est pas que j’ai pas d’inspiration pour écrire autre chose, c’est que j’ai pas le temps on a dit. Et puis, je ne peux pas vous laissez passer à côté de ces informations essentielles, ces liens que vous auriez pu louper. Vous me remercierez plus tard. Si, si.

 

On commence intello, mais sous acide, sinon ce n’est pas drôle. Arte lance une série sur l’éducation sexuelle, avec la participation de Jean-Monique, mais aussi de Clara-Morgane-Emmanuelle bien-sûr. Le premier épisode est sur les seins. Le second… sa thématique est dévoilée à la fin de la vidéo. Ça promet.

 

 

 

Comme c’est bientôt Noël et qu’il est encore temps d’acheter des décorations pour votre sapin, tout en faisant une bonne action, vous pouvez vous procurer ces magnifiques boules. Les bénéfices sont reversés à la recherche contre le cancer des testicules. C’est Noël, on a dit, une bonne action, quoi !

 

Certains étudiants s’éclatent dans la vie. En tout cas, en filière animation, ils s’éclatent sûrement plus qu’en comptabilité. Surtout quand, pour leur film de fin d’études, ils décident de revisiter le western avec des pénis. Ce qui, vous en conviendrez, n’est pas possible dans des études de compta, même si l’ambiance est super cool…

 

 

 

En parlant d’études, Harvard, au nom de la diversité, lance son club sado-maso. C’est bien connu que les gens de pouvoir aiment être dominés, autant commencer tôt…

 

On connaissait Paye ta schneck (si non, c’est que vous faites partie des VIEUX lecteurs. Désolée.) Maintenant, il y a Hey Damoiseau, soit toutes les manières qu’auraient les filles de draguer les mecs dans la rue, si elles prenaient exemple sur les plus lourds des mecs qui les draguent, elles (vous suivez ? Cliquez.)  

 

Enfin, histoire de mettre une petite touche bisounours, et parce que le sexe, ça sert aussi à faire des enfants, la ligue des officiers d’état civil a lancé son Tumblr, où elle recense les prénoms les plus « originaux ». Y a des fratries entières où les parents se sont lâchés quand même… Big up à Crissolorio, Absalon, Dayron et Gohyann... et bonne vie !

 

Illustration :

boobs by ~Alephunky on deviantART

 

 

Par Gwendoline Cassine - Publié dans : C'est court, mais c'est bon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 9 novembre 5 09 /11 /Nov 14:17

hurray by nylane zzz-d4o7thxOui je sais, c’est pas terrible de s’absenter pendant des plombes, de ne rien écrire (avec même pas d’excuses valables, parce qu’objectivement, à part la flemme je ne vois pas bien ce qui m’empêche de), et de revenir avec des petites brèves. Des liens.

Mais c’est que je surfe beaucoup en ce moment (ça me prend beaucoup de temps. Pas le temps d’écrire ouh là là, dès fois que je loupe une info sur l’Internet…). Du coup, je découvre des trucs.

Alors, ni une ni deux, quitte à louper une ou deux infos capitales, tant pis, je prends mon courage à deux mains, et hop, je vous rédige (vite fait, hein, faut pas non plus m’en vouloir pour les éventuelles fautes d’orthographe, c’est pas comme si j’avais le temps de me relire non plus) un petit post pour vous faire part de tout ça. Enjoy, c’est du bon, c’est du lourd.

 

Je ne garde pas le meilleur pour la fin, et tant pis si du coup tout le reste vous paraitra fade, sans saveur (je sais que ça veut dire la même chose, je fais ce que je veux, c’est mon style après tout, c’est pour bien appuyer le fait que tout le reste sera vachement moins bon après ça). Je mets le meilleur au début, donc.

(A voir avec des écouteurs sur les oreilles, et plutôt discrètement si vous êtes au bureau. Ça pourrait être mal interprété sinon.)


Le jour où le monde s’ébranlera.

 

 

 

Si vous n’avez pas ri, passez votre chemin (si, si, j’insiste. Je suis comme ça moi. Je suis sectaire. Je n’aime que les gens qui ont le même humour que moi). Cette vidéo est classée très largement dans mon top 10 des trucs les plus marrants vus sur internet dernièrement (très très loin devant le chat Maru qui bat tous les records d’audience et qui ne m’arrache même pas un sourire par exemple. C'est un chat, quoi.)

 

Un peu de sérieux après tout ce LOL. Là c’est carrément un lien vers Stratégies, « l’hebdomadaire de référence des professionnels du marketing, de la communication, et des médias » rien que ça. Qui dit que les répliques cultes de Bref s'affichent sur des préservatifs. Bref, ça va emballer sévère.  (ouais, j'aurais aussi pu dire "Bref, ça va niquer grave", ça aurait été plus juste. Plus vulgaire, mais plus juste.) (J'ai un petit doute sur le succès du "Bref, j'ai un plan cul". Ou alors il faut vraiment, vraiment l'utiliser avec parcimonie. Pas avec n'importe qui.)

 

Et pour finir, parce que je m’aime, parce que je suis heureuse, parce qu’il faut bien finir parce que j’ai pas que ça à faire non plus, une petite standing ovation en mon honneur (ou en votre honneur, après tout vous le prenez comme vous voulez, faites vous plaisir.)

 

Illustration:

hurray by ~NyLane-Zzz on deviantART

 

Par Gwendoline Cassine - Publié dans : C'est court, mais c'est bon
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 12 septembre 3 12 /09 /Sep 15:59

456e994572630a585edd428f30809cbc-d31468zSouvent, les filles, on fait très attention à ce qu’on va porter pour plaire à notre amoureux. On fait très attention à la manière dont on se comporte, à avoir les cheveux propres, à sentir bon, à se sentir belles. On a l’impression que le garçon va tomber plus amoureux de nous si on met une belle robe, et des talons, et du vernis à ongles tout ça.

Parce que c’est vrai que l’amoureux en question il va se dire, « Ouh la la, elle a une jolie robe aujourd’hui, je l’aime encore plus qu’hier », ou alors il va se dire « Ouh la la, qu’est-ce qu’elles sont belles ses chaussures, à ma femme ! ». Hum… Plus exactement il est probable qu’il ne se dise pas des phrases de ce genre là, à moins que votre amoureux soit une amoureuse ce qui est possible aussi, personnellement je ne suis pas sectaire, mais si ce n’est pas le cas, il est probable donc qu’il ne l’exprime pas comme ça mais que ça ait un impact quand même. Votre tenue. Vos chaussures. Votre coiffure. Votre maquillage. Tout le truc d’on se fait belle.

 

Il est probable, donc, que si vous portez une jupe, il soit plus content que si vous portez un jean. D’abord parce qu’il voit vos jambes, et que si vous les montrez c’est qu’elles sont épilées ce qui est déjà un bon point. Ensuite parce que ça lui donne l’impression qu’il peut atteindre plus facilement votre petite culotte qu’avec un jean, ce qui n’est pas faux vous en conviendrez. Et aussi parce que les autres hommes vont vous regarder (tous les hommes regardent les filles en jupe, sauf si la jupe descend jusqu’aux chevilles, mais quand je parle de jupe, je parle plutôt d’accessoire un peu sexy bien entendu, et sauf si vous êtes moche, mais là personne ne vous regarde jamais, je sais c’est injuste, mais c’est la société qui est comme ça, et la beauté c’est subjectif, si ça se trouve dans 100 ans on considérera que vous êtes belle…)

 

Si vous portez des talons, il est probable qu’il soit content aussi parce que ça galbe. Ça galbe les fesses. Ça allonge la jambe. (Après une grossesse par exemple, pour avoir l’air d’avoir perdu des kilos un peu plus vite que la réalité, des talons c’est bien, ça allonge, je dis ça je dis rien, ni voyez aucune expérience personnelle, bah voyons). Il sera aussi content parce que les autres hommes vont vous regarder (surtout si vous avez une jupe ET des talons), parce que ça galbe, et aussi parce que ça fait une démarche qui fait rouler un peu des fesses, une démarche un peu précautionneuse, parce que faut faire gaffe à ne pas marcher dans une grille d’égout, il manquerait plus que je pète mes Louboutin, ou que je me torde la cheville, mince !

Après, le bémol des talons, c’est si vous devez beaucoup marcher, et si ça vous fait mal aux pieds, ou si vous marchez vraiment tout doucement. Là, votre amoureux ça peut éventuellement le saouler, vos talons. Surtout s’il a réservé une table à une heure précise, et qu’on va jamais y être. Pour autant, il est fortement déconseillé de porter des sneakers Isabel Marant (surtout si votre amoureux est de la génération Y).

 

Votre coiffure, votre maquillage, bien entendu c’est important, aussi. Surtout si c’est réussi (parce que le fard à paupière irisé violet et jaune, le gloss qui colle, ou la frange, non, faut laisser tomber). Il est probable, donc, que si vous êtes bien coiffée, et maquillée, si les autres hommes vous regardent du coup, votre amoureux il soit plus content que si vous sortez du lit, avec toutes vos rides intactes et pas masquées, et vos petits cils pas allongés par le mascara « hyper volume brosse télescopique qui tue ». S’il vous aime, certes, il vous aimera comme ça au réveil. AU REVEIL on a dit.

 

Vous noterez que quand même, l’un des points communs à tous ces trucs d’être bien apprêtée, c’est le regard des autres hommes. Il est probable que ça compte beaucoup, en effet. Et si jamais votre amoureux s’en fout, du regard des autres hommes, ce qui serait quand même étonnant parce que les hommes sont majoritairement en compétition perpétuelle les uns avec les autres, il est probable que, du coup, il compare avec les autres femmes en présence. Pour vérifier que vous êtes la plus belle.

 

La vache, c’est fatiguant d’être une femme des fois, moi rien que d’écrire tout ça, avec ma polaire sur le dos, mes cils riquiqui et mes charentaises aux pieds, je n’en peux plus. Bref.

 

N’allez pas croire pour autant que j’enfonce des portes ouvertes sur la séduction, Tata Gwenda s’en charge déjà très bien pour moi, pas la peine d’en rajouter.

Non. Ce que je veux dire par cet article hautement philosophique et d’une portée beaucoup plus grande qu’il n’y parait, c’est que ça ne fait pas tout ! Ah !

N’allez pas croire que là, paf, je vais dire que la beauté intérieure, votre conversation, votre intelligence, votre humour, etc., c’est important aussi, c’est bon, vous me prenez pour qui ?

Je dis juste que des fois, votre amoureux il est séduit par des trucs inattendus.

 

Par exemple, ma copine Zet, elle était à une soirée, et elle avait beaucoup bu. Alors elle a vomi. Elle a réussi à courir jusqu’aux toilettes quand même, mais comme c’était limite, elle n’a pas fermé la porte. Du coup, tout le monde dans la soirée a vu qu’elle vomissait. Zet, elle avait repéré un type qui lui plaisait bien, et en sortant des toilettes, elle s’est dit que c’était foutu. Elle était verte (certes...) mais elle a quand même pris un chewing-gum. 10 minutes après, le type qu’elle avait repéré l’embrassait. Ah !Paf ! Séduction inattendue.

Il lui a dit après : « Ce qui m’a séduit chez toi, c’est quand tu as vomi. »

Intéressant, non ?

(Il s’est avéré qu’il était con par la suite, mais ça compte quand même, non ? Ça prouve que la séduction, ça va bien au-delà de la simple apparence. Parfois, un petit vomito, et hop, emballé c’est pesé.)

 

Sur ces bonnes paroles, je vais m’acheter un mascara…

 

Illustration :

Seduction by ~lucbecks on deviantART

Par Gwendoline Cassine - Publié dans : Les deux font la paire
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 6 septembre 4 06 /09 /Sep 16:18

but shes so fatAlors, ça y est maintenant, j’ai accouché. J’ai intégré l’idée. Surtout, j'ai intégré l'idée que j’ai accouché il y a tellement longtemps que ce n’est plus une excuse pour être grosse.


Deux mois après l’accouchement, j’avais déjà perdu pas mal de poids, et je disais fièrement : « j’ai accouché il y a deux mois. » Et les gens pouvaient répondre, admiratifs « ah ouais ? Ca se voit pas ! ». Au bout de cinq mois, les gens disaient : « tu as récupéré ton poids d’avant, whaou ! » et moi je répondais « non pas tout à fait non » mais en vrai j’étais fière qu’ils le disent et peut être même qu’ils le pensent.

Et là, ça fait plus d’un an. Je n’ai toujours pas récupéré mon poids d’avant. Presque. Mais pas. Surtout, j’ai récupéré ma taille de pantalon d’avant, mais pas ma silhouette.

Avant, je me trouvais mieux nue qu’habillée.

Maintenant, oh my god, non, je me trouve beaucoup mieux habillée que nue.

 

Habillée, on ne voit pas trop mes poignées d’amour.

Habillée, on ne se rend pas compte que mon ventre est tout flasque.

Habillée, on ne se doute pas une seconde que mes cuisses ont de la cellulite (alors qu’avant, juré, non !)

Habillée, on ne voit pas que mes seins sont plus petits (MES SEINS SONT PLUS PETITS !), parce que je mets des push-up de la même taille qu’avant (mes seins n’étaient déjà pas gros).

 

Bref.

On me l’avait dit, que la grossesse, ça déforme. Je m’étais dit, ouais, c’est sûr, c’est un moindre mal en même temps, mais bon, il y a plein de filles qui récupèrent leur poids d’avant. En plus, secrètement je me disais que ça ne m’arriverait pas, à moi, exceptionnelle comme je suis. Je me disais que je serais comme Victoria Beckham, plus maigre après qu’avant (en mangeant pareil). Je me disais que la cellulite ne passerait pas par moi et que mes seins ne pouvaient pas rapetisser, franchement (et si ! ILS PEUVENT !).

Je me disais que dans la rue, à Paris, on voit plein de filles avec des nourrissons, qui sont toutes maigres, comme si elles ne les avaient pas portés.

 

Alors, maintenant je m’interroge.

Est-ce que les parisiennes ont majoritairement des mères porteuses et on ne m’aurait rien dit ?

Est-ce que les parisiennes font comme les stars hollywoodiennes ? Tout de suite après la naissance, un régime à base de graines, et un coach sportif pour direct remodeler leur corps (ce qui est FORMELLEMENT interdit parce qu’après, à 50 ans, on risque la descente d’organe, oui, parfaitement, Nicole Kidman, Gisele Bunschen, on rigolera moins à 50 ans !)

Est-ce que les parisiennes ont un secret ?

 

Je dis « les parisiennes », parce qu’en province, d’abord j’y suis moins, et ensuite, j’ai l’impression que le phénomène est moins palpable. En province, les filles qui ont un nourrisson dans les bras, ou dans la poussette, elles sont un peu grosses. Comme si elles avaient accouché y a pas longtemps en fait. La parisienne, c’est un peu la star hollywoodienne de la France quelque part.

Et moi, j’aimerai bien être une star en ce moment (mais sans faire d’effort, comme si c’était vrai que Gisele elle mange des hamburgers et des glaces, et qu’elle salue simplement le soleil en se levant dans la position du lotus et que ça suffit pour avoir un corps parfait sans photoshop).

 

 Illustration :

 but shes so fat by ~phishy on deviantART

 

Par Gwendoline Cassine - Publié dans : Maman, papa, mode d'emploi
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Présentation

  • : ChaBaDaBaDa
  • ChaBaDaBaDa
  • : humour enfant homme Vie perso / Journal intime
  • : Un homme et une femme... chabadabada... Ce blog a été créé par une célibataire qui en avait marre de ne rien comprendre aux relations hommes / femmes. Depuis la célibataire s'est mise en couple et a eu un enfant. C'est pas pour ça qu'elle comprend mieux ce qui se passe, alors elle continue à le raconter, à se poser des questions, et à rigoler parce que mince, c'est quand même assez poilant en général ces histoires de Mars et Venus.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Follow me on Twitter

Rappel des personnages

 

Pour mieux comprendre ce qui s'est passé sur ce blog depuis le début, je vous conseille de lire cet article.

 

Et un rappel des personnages :

 

Monsieur S : L'homme qui a transformé Gwendoline, ex célibataire délurée, en adorable femme amoureuse. Et qui l'a du coup complètement bloquée au niveau de l'écriture de son blog. Oui, vous avez le droit de le détester pour ça...

 

Ex-ex : L'homme avec qui elle a vécu quatre ans

Special K : L'un de ses dernier ex (deux mois de grand amour passionné pour elle, d'histoire sans lendemain pour lui), qui l'obsède un peu. Baptisé comme ça parce qu'il est "comme les céréales, on croit que c'est bon et puis en fait non"

Q : L'un de ses meilleurs amis. Le type de base qui a du mal à comprendre les femmes. Casé depuis peu. 

Chou : Sa super copine pas tout à fait célibataire quoique pas vraiment en couple... C'est compliqué

Angel : Sa super copine qui n'est plus célibataire (ne le reste jamais longtemps). Véritable Dr Jeckyll et Mister Hide en soirée...

Tchi-Cha :
Sa super copine, célibataire, bourrée parfois. La pèche tout le temps ou presque, son modèle en fait

Mélodie : Sa super copine célibataire, qui collectionne les relations compliquées et a elle aussi un Special K dans la tête (pas le même, faut pas pousser, mais un modèle similaire)

Lilaï : Sa super copine en couple depuis 15 ans. Deux enfants. Un grand soutien pour elle...

 

Fil RSS

  • Flux RSS des articles

Recommander ce blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés